Séminaires et Incentives

convention suisse

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

13 juin 2016

Béatrice Bellanger : « On va en Suisse les yeux fermés, on peut avoir confiance »

Quand Béatrice Bellanger, directrice de l’agence française Event Success nous parle de la Suisse, c’est « au pas de course », tellement elle souhaite souligner les richesses de l’offre du pays. Interview sous forme de balade à Bâle, Zurich et Lucerne.

Quel lien avez-vous avec la Suisse événementielle ? 

J’ai conseillé la Suisse à plusieurs de mes clients, mais j’ai également découvert l’offre du pays parce que l’agence a gagné un week-end découverte en Suisse suite à un challenge très sympa organisé par le dynamique Suisse Convention Bureau en France. Event Success a en effet réalisé le meilleur cocktail lors d’un atelier de mixologie, sous l’œil avisé de Thomas Huhn, le chef de bar du Grand Hotel des Trois Rois de Bâle. Et cette victoire nous a permis de parcourir quelques grandes destinations événementielles suisses, de nous plonger dans l’ambiance pendant trois jours, le tout au pas de course !  

Racontez-nous ce voyage…

On a commencé par Bâle et son magnifique Grand Hotel des Trois Rois, où nous avons retrouvé notre célèbre mixologue. Bâle est vraiment une ville charmante. On sait qu’on peut venir y faire des événements. Même si les tarifs peuvent paraître élevés, on sait qu’on aura une vraie qualité de service. Nous sommes ensuite dirigés en train vers Zurich que j’ai, à titre personnel, beaucoup aimé. D’abord, j’ai été bluffée par leur côté écolo, caractérisé par exemple par la propreté des rues. La ville possède 1200 fontaines. Celles que nous avons vues étaient parfaitement propres et vous pouvez y boire l’eau sans problème. L’ouverture de la ville sur le lac donne une vraie bouffée d’air frais.

 Zurich

Que retenez-vous de Zurich ?

Nous avons visité de nombreux hôtels 5*, tous très beaux. Les tarifs sont là aussi plutôt élevés. C’est un peu pour cette raison que nos clients préfèrent privilégier l’offre 4*. Nous avons découvert Zurich Ouest, qui est en pleine ébullition. Le quartier très branché a conservé son côté industriel tout en ayant un côté bobo et festif très moderne. Nous avons visité l’hôtel 25Hours, au concept très sympa qui ressemble aux célèbres hôtels Mama Shelter. Bref, dans quelques années, Zurich Ouest sera l’endroit où il faudra être. Partout, la gastronomie est raffinée et nous avons pu bénéficier dans presque chaque site d’un accueil en français, ce qui n’est pas négligeable quand on sait la passion des Français pour les langues étrangères…

 

Qu’avez-vous testé comme activité ?

Nous sommes allés au Musée du football mondial de la FIFA, créé par la fédération internationale. Je ne suis pas une fan de foot, mais je me suis bien prise au jeu. Les espaces sont design et les animations très interactives. Pour un groupe, l’endroit représente une expérience à part entière. Nous avons ensuite pris la direction de Lucerne, une ville plus petite que Zurich et très touristique. Nous avons été marqués par les deux énormes supermarchés de la montre de luxe (NDLR Bucherer et Chronoswiss), très fréquentés par les riches touristes asiatiques. D’ailleurs, Lucerne est la ville dont le chiffre d’affaires quotidien est le deuxième au monde derrière Wall Street. Nous avons assisté chez Chronoswiss à un atelier autour de la fabrication des montres; vu le travail nécessaire, on comprend pourquoi leur prix est élevé. Par ailleurs, l’avantage de Lucerne est qu’on peut tout faire à pied.


Atelier Chronoswiss, Lucerne

Vous êtes-vous écartée du centre-ville ?

Effectivement, le lendemain, après une heure de bateau sur le Lac des Quatre-Cantons, nous avons pris le train à crémaillère depuis le village de Vitznau pour atteindre le sommet du Rigi. C’est une expérience très sympa, typique et pittoresque. La vue sur le lac est magnifique. Tout est remarquablement propre et on sent que la préservation de la flore et de la faune est un objectif très fort.


Chemins de fer du Rigi, Lac des Quatre-Cantons 

Que retenez de vos séjours en Suisse et particulièrement de cet éductour mené « au pas de course » ?

Je retiens avant tout de ce parcours en Suisse la richesse culturelle du pays, son multilinguisme et le professionnalisme aussi. L’hôtellerie, qu’elle soit économique ou de luxe, est très belle. La gastronomie locale est très bonne. On sent fortement l’attention que les Suisses portent au développement durable et à la RSE. Par ailleurs, si on apprécie la rigueur, il ne faut s’attendre à avoir en face de nous des interlocuteurs parmi les plus fun ! C’est vrai que les Français, par exemple, ne sont pas toujours très respectueux des horaires. Les Suisses sont toujours là pour nous les rappeler. Mais pour ma part, je vais en Suisse les yeux fermés, on peut avoir confiance dans les professionnels locaux. Il y a peut-être un peu moins de flexibilité que dans d’autres pays, mais nous sommes prévenus et nous savons à quoi nous en tenir.


Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse.

• Consulter la série de nos webinaires
• Demandez nos 50 bons plans pour un séminaire réussi

Lecture par catégorie
Rechercher
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Récemment
Aquatis à Lausanne : ouverture du plus grand Aquarium-Vivarium d’eau douce en EuropeFraichement inauguré, l’Aquarium-Vivarium AQUATIS (AQUA Terra, Innovation Science) concentre découvertes, sensibilisation et culture scientifique sur...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
5 domaines viticoles en Lavaux à privatiser pour vos événementsLes domaines viticoles sont des lieux chargés d’histoire, souvent prêts à accueillir des groupes pour...Lire la suite
« CHEZ Camille Bloch » ou l’événementialisation d’une saga familialeLa première association d’idée et jeu de mot pour ce projet serait « Camille & la...Lire la suite
Cyril Bouquet, IMD business school : « Créer de la valeur pour les individus comme pour le business »Quels sont les types de programmes dispensés à l’IMD ? Nous avons deux types de programme. Le...Lire la suite