Séminaires et Incentives

convention suisse

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

16 nov. 2014

"Le Centre de congrès de demain" dès maintenant à Lausanne en Suisse

Inauguré en avril 2014 sur le campus de la prestigieuse Ecole Polytechnique Fédéral de Lausanne, le SwissTech Convention Center est un bijou de haute technologie et de respect de l'environnement.

Dernier né des centre de congrès suisses, le SwissTech Convention Center est un bijou de modernité, de haute technologie et de respect de l’environnement. Normal, direz-vous, quand on est situé sur un campus "high-tech" et centre d'excellence en recherche et innovation.

C'est vrai, il profite pleinement de son implantation au sein du campus de l'EPFL comme on le verra plus tard. Mais regardons d'abord les données techniques:

Capacité d'accueil

Au cœur de ce complexe futuriste, vous trouverez un auditorium de 3000 places, entièrement modulable et pouvant être transformé facilement et rapidement. Les autres espaces de réunion (entre 5 et 15) ont une capacité de 40 à 250 places. La flexibilité est le maître mot: grâce à la technologie innovante, canadienne, « Gala Systems », les sièges, murs et planchers sont amovibles et les gradins escamotables. Cela laisse la place à beaucoup de différentes configurations.

Respect de l'environnement - cellules Grätzel

300 mètres carrés de cellules photovoltaïques colorées - inventées à l’EPFL par Michael Grätzel - sont intégrées dans la façade ouest translucide. C’est la première application en la matière dans un édifice public. En plus de générer de l’électricité grâce à une source d’énergie renouvelable, les cellules solaires protègent le bâtiment des rayons directs du soleil et réduisent ainsi la nécessité d’utiliser une énergie de refroidissement.

Accès inédit à l'innovation

Le STCC offre aussi un accès inédit à un centre d’excellence en recherche et innovation comme le montre notre entretien avec Patrick Aebischer, Président de l’EPFL

Quel intérêt y a-t-il à organiser un événement au STCC?

Tout d’abord, passer quelques jours dans une université leader mondial de la recherche et sur l’un des campus les plus féconds qui soient. Les participants ont accès aux labos et au Parc Scientifique, avec ses start-ups, et peuvent rencontrer chercheurs et étudiants pour profiter à fond de leur séjour. C’est aussi un endroit profondément stimulant. L’EPFL fait partie des plus beaux campus au monde selon plusieurs classements. J’ai la ferme conviction que l’environnement est un facteur de créativité, qui favorise l’apprentissage et l’innovation.

En quoi ce nouveau site se distingue-t-il?

Ultramoderne, entièrement flexible et résolument high-tech, il permet aux participants d’interagir avec le campus tout entier. L’idée est de vous plonger au cœur de l’action: nous développons par exemple un logiciel qui crée des liens interactifs avec les labos et chercheurs travaillant sur le sujet de votre conférence. Tout tourne autour du réseau, la création de liens physiques et virtuels à travers le campus.

Comment les participants seront-ils impliqués?

En tant que centre de recherche de classe mondiale, nous avons un tas de gens que les participants à un congrès peuvent avoir envie de rencontrer. Mon rêve, c’est qu’ils se sentent comme des collaborateurs le temps de quelques jours, avant ou après leur réunion, en passant un peu de temps dans un labo et, pourquoi pas, en participant à une expérience. Nous avons créé des chambres qui permettent de séjourner une semaine ou un mois à un prix assez avantageux. C’est une situation «win-win»: c’est aussi un énorme avantage pour nous, de recevoir de grands scientifiques et de nous faire connaître.

Quel type de conférences espérez-vous faire venir?

Nous voulons être à l’avant-garde et réinventer la façon d’organiser les réunions. Pas uniquement avec des scientifiques, mais aussi des entreprises, des ONG, associations, etc. Nous voulons instaurer un vrai débat entre la science et la société, un forum où l’on puisse échanger librement. Telle est la vocation de l’université: être un espace de liberté, d’ouverture et de curiosité.

Ouvert à tous?

C’est un lieu de rassemblement, un peu dans l’esprit des cathédrales d’autrefois. C’est pourquoi nous avons tant insisté sur l’architecture, avec le Rolex Learning Center, ouvert au public tous les jours de 7 heures à minuit, et maintenant le STCC. L’idée est vraiment d’avoir un campus entièrement ouvert, à visiter, à découvrir, où l’on puisse suivre l’actualité des domaines les plus avancés de la science et de la technologie. Nous aurons par exemple une projection en 3D représentant l’état de nos recherches sur le cerveau humain.

D’autres projets?

Nous sommes sur le point de lancer le chantier de « Sous un Toit », avec un labo numérique, un musée expérimental, la «Venice Time Machine», qui fera le lien entre monde physique et monde virtuel, ainsi qu’un café pour écouter les archives numérisées du Montreux Jazz Festival. Nous voulons un campus ouvert, mais aussi vivant, ludique et 100% connecté. Le STCC n’est qu’un aspect de cette philosophie.


Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse.

• Consulter la série de nos webinaires

Bouton 50 bons plans

Lecture par catégorie
Rechercher
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Récemment
Les 5 points à travailler pour imaginer sa learning expedition C’est la dernière expression à la mode dans l’univers de la transformation des entreprises : les...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Emmanuel Boisliveau, consultant : « Le Mice en Suisse ? Un redoutable professionnalisme… »  Racontez-nous les objectifs de ce séminaire de direction… Le séminaire regroupait 68 patrons / PDG de...Lire la suite
Les 8 rooftop bars en Suisse à connaîtreVous voulez montrer à vos participants un panorama sur la ville sans monter sur la...Lire la suite
5 domaines viticoles en Lavaux à privatiser pour vos événementsLes domaines viticoles sont des lieux chargés d’histoire, souvent prêts à accueillir des groupes pour...Lire la suite