Séminaires et Incentives

convention suisse

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

28 juin 2017

L’impérative nécessité de redessiner la conférence

Lift, une célèbre conférence qui se tient à Genève depuis 10 ans, réinvente son format et devient Lift:Lab. Si ses choix sont radicaux, elle témoigne des évolutions des événements à fort contenu. Avec pour objectif de rendre les participants acteurs.

Tous les organisateurs aujourd’hui s’interrogent sur le contenu et le format de leur événement. L’enjeu est de proposer un nouveau modèle qui puisse répondre davantage aux besoins, aux désirs, aux exigences… des participants et ainsi augmenter l’influence de l’événement sur sa communauté. Pour les conférences ou les congrès, par exemple, ces participants restent aussi une source de revenus non négligeable. D’où la nécessité de faire évoluer son offre, de chercher une forme de leadership et d’autorité, pour susciter davantage d’intérêt.
Pour Lift, l’incubateur d’idées suisse, il était temps de passer de la théorie à la pratique, comme nous l’explique le temps.ch

Se réinventer, bousculer l’audience

Améliorer son attractivité passe donc par se réinventer. Ce changement est impératif quand on sait que les Millennials, les moins de 35 ans, réclament plus de convivialité, plus de collaboratif, plus d’inspiration... Se réinventer, c’est ce qu’a fait Lift, une des conférences les plus réputées du monde sur le thème de l’innovation et de la transformation, qui a lieu tous les ans à Genève. A fortiori, quand on porte l’innovation dans son ADN, l’urgence de se renouveler est plus prégnante. Après 11 éditions, les organisateurs ont voulu tout changer, quitte à bousculer l’audience qu’ils avaient réussi à fidéliser. Camille Pène, directrice de Futur en Seine, le grand festival du numérique à Paris, a participé au Lift:Lab 2017 et en a rendu compte de façon très détaillée dans un post du blog de l’événement, à lire absolument.

Trois tendances fortes

Si Lift:Lab est allé très loin dans la proposition, trois tendances fortes se dégagent sur l’évolution des conférences :

  1. Lancé en 1984, mais généralisé depuis une dizaine d’années, l’inspirant format TedX, qui a révolutionné la prise de parole, semble remis en cause. Les 12 minutes pour raconter son histoire, parfois avec un support visuel, ne semblent plus satisfaire l’audience, rendue de fait passive par le format. Par ailleurs, la durée, très stricte, est trop contraignante, surtout quand le speaker est passionnant, qu’on est suspendu à ses lèvres et qu’on aimerait donc qu’il prolonge son histoire… 

  2. Le souhait de faire davantage participer la salle est une tendance forte et il sera impossible de revenir en arrière sur ce point. Beaucoup d’outils digitaux ou autres applications favorisent la relation entre la scène et la salle : vote en direct, nuage de mots, buzzer qui circule dans la salle pour interrompre le speaker… Plein d’outils digitaux ou d’accessoires, sans oublier des nouveaux modes d’animation (avec des Lego par exemple) existent aujourd’hui sur le secteur qui visent à donner un rôle actif à la salle

  3. Il y a une interrogation sur l’utilité des supports visuels. Annonce-t-elle la fin du PowerPoint ? Rien n’est mois sûr… Mais le reproche est souvent fait aux speakers que leurs slides n’apportent aucune valeur ajoutée à leur intervention, surtout quand elles se limitent à reproduire leur speech. La fin des supports a une conséquence : l’intervenant ne peut plus se cacher derrière son pupitre et son PowerPoint, il doit affronter la scène. Il doit donc préparer intensément son intervention, faire réagir la salle, apprendre à promouvoir l’interaction et prendre en compte les réactions des participants… Ça n’est pas gagné ! 

Dans la construction d’un programme, c’est la variété des formats qui compte. Quel que soit ce format, c’est le désir de faire participer l’audience et de prendre en compte ses besoins qui doit être privilégié. Et c’est une révolution pour les animateurs et les speakers qui doivent transformer leurs pratiques pour rendre leur témoignage plus inspirant


Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse.

• Consulter la série de nos webinaires
• Demandez nos 50 bons plans pour un séminaire réussi

Lecture par catégorie
Rechercher
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Récemment
Les 5 points à travailler pour imaginer sa learning expedition C’est la dernière expression à la mode dans l’univers de la transformation des entreprises : les...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Emmanuel Boisliveau, consultant : « Le Mice en Suisse ? Un redoutable professionnalisme… »  Racontez-nous les objectifs de ce séminaire de direction… Le séminaire regroupait 68 patrons / PDG de...Lire la suite
Les 8 rooftop bars en Suisse à connaîtreVous voulez montrer à vos participants un panorama sur la ville sans monter sur la...Lire la suite
5 domaines viticoles en Lavaux à privatiser pour vos événementsLes domaines viticoles sont des lieux chargés d’histoire, souvent prêts à accueillir des groupes pour...Lire la suite