Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

Le blog du Suisse Convention Bureau

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

Nos derniers articles

6 nov. 2017 230 vues
L’or rouge de Mund

L’or rouge de Mund

Qui pourrait imaginer que la Suisse produit un safran réputé et protégé ? En Valais, le petit village de Mund a construit sa notoriété et son attractivité sur la culture de la « Reine des fleurs ».

À Mund, petit village de 700 habitants situé en Valais, à 1200m d’altitude et sur la rive droite du Rhône, en cette fin octobre et ce début de novembre, se déroule un rituel relativement rare dans le monde, a fortiori en Suisse : la cueillette du Crocus Sativus L, la fleur dont les trois pistils centraux rouge orange donnent le safran. Car la culture du safran, l’épice la plus noble qui soit, est une tradition vieille de cinq siècles dans ce coin de Suisse. À tel point que le réputé safran de Mund bénéficie aujourd’hui d’une AOC (Appellation d’origine contrôlée) et d’une IGP (Indication géographique protégée) depuis 2004, comme Le Gruyère par exemple.

Pour acheter le safran de Mund, se rendre… à Mund !

N’essayez même pas d’aller dans une épicerie, y compris de luxe, à Paris ou ailleurs, pour en demander quelques grammes. Le safran de Mund ne s’achète… qu’à Mund ! Car la récolte reste confidentielle, entre 1 et 4 kg par an, en fonction des conditions météorologiques. Chaque fleur donnant trois léger stigmates, il faut plus de 180 fleurs pour produire… 1 g de safran. Et les fleurs sont cueillies à la main, sur une période très courte, le matin à l’aube après un soir de pleine lune… Autant dire qu’il faut rester concentré pour ne pas manquer le bon moment de la récolte, pendant les quelques jours de floraison. Les 60 cultivateurs, dont aucun ne vit de la culture de l’épice, sont alors mobilisés sur la totalité des 18000 m2 de culture.

Restaurant, musée, liqueur, sentier… dédié à l’or rouge

Le safran est l’épice la plus chère du monde. Celui de Mund se négocie jusqu’à 25000 francs suisses (environ 21000 €) le kilo, plus cher que l’or. Pour la déguster, il est nécessaire de se rendre au restaurant du village qui sert le produit transformé : pain au safran, riz safrané, parfait glacé aromatisé au safran… Autre lieu dédié à la « reine des fleurs », la Safranerie de Mund où la plante est distillée et transformée en liqueur par un pharmacien allemand amoureux du safran de Mund. D’ailleurs, il en fait souvent des démonstrations, à l’occasion. Depuis plus de dix ans, Mund fait de son or rouge une attraction touristique. Le village a créé en 2006 un sentier pédagogique dédié au safran et ouvert l’année suivante un musée, dans une ancienne grange à blé datant de 1437.

Musée du Safran à Mund, un "musée dans le musée"

Une escale impérative à Mund

Même si des expériences de culture du safran sont tentées, ici ou là en Suisse depuis une dizaine d’années, Mund reste sa capitale, sans concurrence. Et ce qui fait la différence, c’est qu’à Mund, le safran est une question de tradition, de science et de mystère, que les amoureux célèbrent jusque dans les chants de messe, le dimanche. Un petit détour culturo-gastronomique s’impose donc en cas de séminaire dans la région


Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse.

• Consulter la série de nos webinaires
• Demandez nos 50 bons plans pour un séminaire réussi
• Télécharger notre livre blanc sur les chefs de projets dans l'événementiel

Qui sommes nous ?
Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Meilleurs articles du mois
10
10 suggestions de trains panoramiques ou téléphériques en Suisse pour organisateurs de séminairesUn bon réseau de transport public est déjà un gage en termes de RSE et...Lire la suite
5
5 domaines viticoles en Lavaux à privatiser pour vos événementsLes domaines viticoles sont des lieux chargés d’histoire, souvent prêts à accueillir des groupes pour...Lire la suite
Léa
Léa Menrath, agence Amirantes : « La Suisse est une destination qui valorise les collaborateurs » Quels étaient les principaux éléments du brief que Swiss Life vous a donnés pour son...Lire la suite