Séminaires et Incentives

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

1 mai 2020 2636 vues
Claude Membrez, Palexpo Genève : « Nous nous posons beaucoup de questions, mais les réponses sont complexes »

Claude Membrez, Palexpo Genève : « Nous nous posons beaucoup de questions, mais les réponses sont complexes »

La crise sanitaire que nous traversons rebat les cartes dans le secteur événementiel. L’activité est certes paralysée, mais les professionnels réfléchissent à redessiner l’événement de demain. C’est le cas à Palexpo Genève, comme le raconte Claude Membrez, directeur général du site.

Comment réagissez-vous face à cette crise sanitaire totalement inédite ?  

Le coronavirus nous a frappés de plein fouet, dès la fin du mois de février. Le 28, le Conseil Fédéral* interdit les manifestations de plus de 1000 personnes, à trois jours de l’ouverture du Salon de l’Auto de Genève qui a évidemment été annulé. Parmi les premières mesures, il a fallu accompagner le démontage des stands. Puis, avec le temps qui passe, nous nous sommes très vite rendu compte que tout serait bloqué. Nous avons donc décalé ou annulé tous les autres événements des mois à venir et mis la totalité de l’équipe en chômage partiel. Palexpo est aujourd’hui vide. Ce que nous avons mis des années à construire est tombé en quelques heures. Maintenant, nous attendons, comme tous les professionnels, de savoir quand et dans quelles conditions nous pourrons reprendre notre activité. À côté de cela, l’arrivée annoncée récemment d’un nouveau salon horloger à Palexpo en 2021 nous réjouit profondément. C’est une excellente nouvelle pour préparer demain.

 

L’activité est réduite à néant. Comment continuer à mobiliser ses équipes ? 

Nous essayons de réfléchir à l’après. Nous imaginons d’autres manières de fonctionner, une dynamique nouvelle, voire une facturation différente… Notre métier est de faire se rencontrer les publics. Les centres d’exposition ont été construits pour que les gens se rencontrent, fassent du commerce… Nous cherchons, mais les réponses sont complexes. Rien n’est définitif, même si la crise nous permet de prendre du recul. Et nous faisons quelques découvertes étonnantes. Contrairement à ce qu’on imaginait avant, par exemple, le télétravail fonctionne et tout le monde y adhère. Mais est-ce tenable dans la durée ? C’est une autre histoire… Nous pensons malgré tout que demain sera différent. Et nous souhaitons prendre activement notre part pour imaginer cet après. L’être humain s’est sorti de très grandes crises, l’humanité s’en sortira.


Palexpo Genève, certifié ISO 20121, 100% d'énergie renouvelable, Réseau eclusif de fournisseurs locaux

Pensez-vous que les événements seront demain plus écoresponsables ?

Dans le secteur événementiel, au niveau international, Palexpo est un précurseur reconnu sur les questions de développement durable et de responsabilité des entreprises. Nous agissons depuis 20 ans sur ces questions qui touchent la gestion durable des centres d’exposition. D’autres vont devoir s’y pencher sérieusement. Les événements seront, demain, impactés par de nombreux nouveaux critères, comme la réduction des déplacements intempestifs ou davantage de récupération et de réutilisation de matériels ou encore le rapatriement d’activités industrielles hier sous-traitées à l’étranger... Il n’y aura pas de révolution, juste une évolution positive, dans la durée.

 

Qu’en pensent vos homologues ?

Nous échangeons, via Zoom ou Skype, avec des responsables de centres d’exposition européens et asiatiques. On essaie de partager nos bonnes pratiques, de réfléchir ensemble à notre avenir et de défendre aussi nos intérêts. Il y a par exemple un amalgame qui se fait partout entre tous les grands rassemblements, que ce soit un salon, un concert ou un match de football. Or la dynamique sanitaire de nos métiers événementiels est très différentes du sport ou de la culture. La densité de population est bien inférieure dans nos espaces que dans un stade ou une salle de spectacle. Nous sommes davantage assimilables à un magasin. Si les centres commerciaux peuvent rouvrir sous certaines conditions, nous devrions pouvoir, nous aussi, reprendre notre activité.

 

Comment envisagez-vous l’après ?

C’est aujourd’hui difficilement imaginable. Tout est paralysé. La santé des citoyens prédomine, certes, mais l’économie est essentielle aussi et permet de soutenir celles et ceux qui en ont le plus besoin. Nous devons continuer d’expliquer nos métiers et de montrer que notre activité est utile à l’économie régionale et à son développement. En tant que centre d’exposition, nous sommes des promoteurs économiques endogènes. En encourageant la tenue de salons, nous favorisons l’activité des hôteliers, des restaurateurs et de beaucoup d’autres métiers. Notre souhait est de nous y remettre le plus tôt possible et de jouer notre rôle.

 

* Le Conseil fédéral est l'organe exécutif de la Confédération suisse, constitué de 7 membres


Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse.

• Consulter la série de nos webinaires
• Demandez nos 50 bons plans pour un séminaire réussi
• Télécharger notre livre blanc sur les chefs de projets dans l'événementiel

Organiser votre événement en Suisse
Lecture par catégorie
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Récemment
Culinarium
Culinarium Alpinum, un site dédié à la culture gastronomique alpineÀ Stans, chef-lieu du petit canton de Nidwald, situé en plein centre de la Suisse,...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Sébastien
Sébastien Tondeur, MCI Group : « 100% de nos métiers vont changer »  Pour faire face à la crise, quelles décisions avez-vous prises ? En premier lieu, nous avons géré...Lire la suite
Bond
Bond World 007 en Suisse: Schilthorn, un lieu culte Vous l’aurez compris, après 50 ans, le panorama époustouflant sur la « Swiss Sky Line » Eiger,...Lire la suite
Le
Le GDI, un lieu au croisement de la recherche socio-économique et des événementsEn 1946, Gottlieb Duttweiler, fondateur de Migros, la plus grande coopérative suisse du secteur de...Lire la suite