Séminaires et Incentives

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

13 mai 2020 3980 vues
Rémy Crégut, 2m2c : « Les événements qui se maintiendront devront gagner en intelligence »

Rémy Crégut, 2m2c : « Les événements qui se maintiendront devront gagner en intelligence »

Quel impact CoVid-19 occasionne-t-il sur la filière événementielle ? Rémy Crégut, directeur général du Montreux Music & Convention Centre (2m2c) partage son quotidien et ses réflexions.

Comment vivez-vous cette crise sanitaire sans équivalent ?

C’est une expérience aussi inédite que complexe. Elle ne sera malheureusement pas sans dégât. Nos équipes passent d’une situation où habituellement nous nous employons ardemment à convaincre des clients de remplir nos espaces aux circonstances actuelles terribles où nous gérons des annulations qui les vident. Cela crée un vrai sentiment de frustration. Et encore, nous ne sommes pas les plus malheureux. Les sites qui, comme nous, bénéficient du soutien d’une entité publique ou parapublique sont moins fragilisés. Ceux qui ont fait le choix de produire des événements, comme certains centres d’exposition, sont beaucoup plus exposés. D’autres grands lieux, adossés à de grands groupes, ont certes  moins de problèmes de trésorerie à court terme, mais jusqu’à quand ? Quant aux agences ou aux prestataires, ils vivent une situation encore plus difficile. Peut-être verrons-nous s’opérer des regroupements ou des rachats permettant à terme de maintenir les expertises essentielles à l’écosystème de l’événementiel. Dans tous les cas, cette situation laissera des séquelles importantes chez tous les acteurs.

 

Quel est votre quotidien actuellement ?

Nous jonglons entre les annulations et les reports. Officiellement, les événements de plus de 5000 personnes viennent d’être interdits jusqu’à fin août, mais la règle n’est pas encore définie pour les autres. Nous avons donc perdu la totalité de nos événements prévus entre le 27 février et le 31 août 2020. La grande question est maintenant de savoir ce qui se passera au 1er septembre, une date à partir de laquelle nous enregistrons beaucoup de nouvelles demandes difficiles à caser, compte tenu des événements initialement prévus et des reports. Nous avons réussi à intégrer dans notre calendrier serré le Swiss Economic Forum, initialement prévu à Interlaken, mais qui n’y trouvait pas de disponibilité tout début septembre. D’autres rendez-vous sont maintenus, mais sont dans l’incertitude face aux problèmes de transport pour les participants ou de coupes budgétaires dans le sponsoring. Nous réévaluons la situation chaque semaine au gré des annonces et des choix faits par nos gouvernants et nos clients. Parallèlement il faut garder le contact avec les équipes et imaginer notre futur.


Auditorium Stravinski (2m2c)

Avez-vous une idée de ce que provoquera cette crise dans le format et le contenu des événements ?

Je suis convaincu qu’il y aura une remise en cause pérenne de certains événements, que je qualifierais de non essentiels ou du moins sans grande valeur ajoutée par rapport à un format virtuel. A contrario, ceux qui voudront se maintenir dans la durée devront gagner en qualité et générer de la rencontre intelligente. L’avenir est, je pense, aux événements ou aux forums professionnels qui réunissent une communauté bien déterminée, avec un contenu fort, une partie exposition pour y faire des affaires, et des moments de convivialité pour des rencontres informelles. Je pense par exemple à un professionnel de l’immobilier qui n’a pas pu se rendre au Mipim cette année et qui, j’en suis sûr, attend avec impatience l’édition prochaine. Il y a par ailleurs certains marchés qui vont voir leur nombre d’événements dédiés diminué. Je pense par exemple à un univers qui nous est familier, le tourisme d’affaires. Quel est objectivement la réelle plus-value d’avoir annuellement deux grands rendez-vous internationaux en Europe (Imex et IBTM) ? Soyons réalistes, elle n’est pas significative.

 

Comment percevez-vous l’avenir de la destination Montreux ?

Tout le travail à court et moyen terme (annulations, reports, perspective des travaux…) ne nous permet pas d’avoir la tranquillité d’esprit pour imaginer sereinement le long terme. Nous essayons malgré tout, au niveau de la destination, de nous poser les bonnes questions. Nous avons réuni une task force rassemblant les parties prenantes locales (office de tourisme, hôteliers, commerçants…) pour réfléchir à l’avenir. Je pense que c’est l’occasion idéale pour imaginer une structure unique en charge de l’attractivité de Montreux, alors qu’aujourd’hui plusieurs entités différentes existent pour la promotion économique, la promotion touristique, l’organisation de chaque festival, la gestion du 2m2c… Il est temps de créer une structure unique, plus forte, en charge de repenser l’attractivité globale. Dans la cacophonie des messages promotionnels qui émergeront à la fin de cette crise, il va falloir se distinguer avec un message fort et parfaitement audible. Mais, pour l’instant, le seul événement qui nous donnera définitivement une perspective, c’est bien un vaccin…


Montreux Riviera (de gauche à droite, Royal Plaza - 2m2c - Fairmont Montreux Palace)


Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse.

• Consulter la série de nos webinaires
• Demandez nos 50 bons plans pour un séminaire réussi
Télécharger notre livre blanc sur les séminaires de direction

Organiser votre événement en Suisse
Lecture par catégorie
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Récemment
Réouverture
Réouverture de l’hôtel Viu dans les Alpes vaudoises : l’offre séminaire à Villars s’agranditC’est au 18 décembre 2020 qu’est fixée la réouverture de l’Hôtel Viu, pile à temps...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Bond
Bond World 007 en Suisse: Schilthorn, un lieu culte Vous l’aurez compris, après 50 ans, le panorama époustouflant sur la « Swiss Sky Line » Eiger,...Lire la suite
L’improbable
L’improbable saumon fumé suisse, le plus raffiné du mondeC’est l’histoire d’une recette qui faillit tomber dans les oubliettes pour toujours. En 1978, Hans...Lire la suite
David
David Granite, Dorier Group : « Faire interagir les audiences sur site et online est actuellement le défi majeur »L’événement physique est-il remis en cause par le digital que la crise met en exergue ? L’homme...Lire la suite