Séminaires et Incentives

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

13 mai 2023 188 vues
Redonnons du temps au design et à la préparation des événements !

Redonnons du temps au design et à la préparation des événements !

Dans l’événementiel, tout va plus vite, voire trop vite, c’est une évidence. Les raisons sont clairement identifiées, mais l’événement nécessite quand même un temps incompréhensible pour être pertinent. Explications.

Lors d’une conférence, le responsable événementiel d’un constructeur automobile illustre les nouvelles conditions dans lesquelles il exerce son métier : « Il y a encore une dizaine d’années, entre le premier coup de crayon traduisant une idée de voiture et le premier véhicule produit, il se passait environ trois ans. Aujourd’hui, cette durée a été divisée par 2. Comme organisateur de l’événement de lancement, j’arrive en bout de chaine. Les délais pour le concevoir et le produire ont été divisés bien plus que par 2. J’impose donc un rythme délirant à mes partenaires agences, destinations, lieux ou prestataires… »

 

La difficulté de se projeter, même à court terme

Tout s’accélère. Le contexte actuel où se mêlent en plus les crises pandémique, économique, financière, sociale, sociétale, environnementale, géopolitique… accentue cette fuite en avant. Les délais entre le moment où le donneur d’ordres valide l’événement et son budget, et la date prévue de l’événement se réduisent considérablement, voire dangereusement. Parce que la visibilité est réduite dans notre monde, que les dirigeants des entreprises attendent que les planètes soient alignées ou qu’ils aient quelques certitudes sur les quelques jours ou quelques semaines à venir pour prendre une décision, l’ensemble de la filière événementielle est dans la réaction, plus que l’action. Dans des situations extrêmes, l’urgence impose sa loi.

 "Öufi-Uhr" à Soleure 


La créativité nécessite du temps

Dans les circonstances actuelles, où le raccourcissement des délais devient critique, met-on en danger la conception et la production des événements ? D’un côté, tous les acteurs, les lieux, les prestataires événementiels…, malgré cette tension sur les délais qui crée inévitablement des tensions sur la production d’éléments scénographiques par exemple, voire des tensions dans la gestion des ressources humaines, ont progressé considérablement en termes de flexibilité, de réactivité, d’agilité. Tout est souvent possible chez les professionnels de l’événement, dans des délais qu’envient d’autres secteurs économiques. Mais, à côté de cette réalité qui fait honneur au secteur, il est évident que la créativité, qui nécessite du temps, en pâtit.

 

L’avènement du slow ou la qualité, plus que la quantité

La vitesse élevée de création et de production qu’on observe actuellement est pourtant en contradiction voire en rupture avec une tendance sociétale forte, appréciée en particulier par les jeunes générations : le slow, ce mouvement qui vise à ralentir le rythme de vie effréné de la société moderne et à retrouver un mode de vie plus lent, plus conscient et plus durable. Le slow met l’accent sur la qualité plus que la quantité, sur la durabilité plus que sur l’obsolescence programmée, sur la simplicité plus que sur la complexité. On parle beaucoup de slow food qui prône une alimentation saine, durable, respectueuse de l’environnement, ou encore de slow tourisme, qui encourage les voyages éthiques qui mettent l’accent sur la découverte des destinations et des populations locales.

 

 

L’événement encourage la durabilité, le contexte moins…

Y a-t-il une place pour le slow event ? Dans son contenu, indéniablement oui. Les événements restent des moments importants de rupture avec le quotidien. Le succès des séminaires au vert par exemple, participe de cette volonté de ralentir, de se poser, de faire le point… De plus en plus, l’événement encourage la durabilité, promeut la collaboration ou l’intelligence collective, voire la déconnexion et favorise le local. Le problème réside avant tout dans les temps de conception et de production. À force de raccourcir les délais, la créativité se tarît et l’expérience au final déçoit. La réussite d’un événement repose sur sa capacité à propulser les invités ou les participants dans un environnement nouveau, une expérience inédite. Tout cela nécessite du temps. De création, de préparation, de production, de montage…

 Séminaire en plein air, Chartreuse Ittingen à Warth 


Retrouver une forme de lenteur pour imaginer des événements pertinents

Tout est toujours une question d’équilibre. Entre les contraintes compréhensibles des donneurs en entreprise et le peu de temps dont ils bénéficient pour travailler sur un événement, et la volonté presque vitale des professionnels de l’événement de rallonger les durées pour faire émerger les bonnes idées et les réaliser, il y a certainement une troisième voie que l’ensemble de l’écosystème ferait bien d’emprunter. Celle d’un équilibre entre la volonté de coller au contexte où la réalité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain et celle au contraire d’en sortir, pour retrouver une forme de lenteur, propice à la créativité. L’utilité et la pertinence de l’événement sont à ce prix.


Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse.

• Consulter la série de nos webinaires
• Demandez nos 50 bons plans pour un séminaire réussi
Télécharger notre livre blanc sur les séminaires de direction

Organiser votre événement en Suisse
Lecture par catégorie
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Récemment
Essential
Essential by Dorint ouvre son 2è hôtel en Suisse, à InterlakenPetite ville installée dans un superbe écrin naturel, entre les lacs de Thun et de...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
10
10 suggestions de trains panoramiques ou téléphériques en Suisse pour organisateurs de séminairesUn bon réseau de transport public est déjà un gage en termes de RSE et...Lire la suite
5
5 domaines viticoles en Lavaux à privatiser pour vos événementsLes domaines viticoles sont des lieux chargés d’histoire, souvent prêts à accueillir des groupes pour...Lire la suite
Lionel
Lionel Roques, Groupe Franco American : « Nous voulons faire du Floris, plus qu’un restaurant, un lieu de vie »Comment un groupe événementiel français se retrouve à ouvrir un restaurant près de Genève ? Tout s’est...Lire la suite