Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

Le blog du Suisse Convention Bureau

Conseils d’experts pour séminaires et événements inspirés… en Suisse !

Nos derniers articles

1 juin 2024 115 vues
Capitale olympique depuis 30 ans, Lausanne mise sur le sport

Capitale olympique depuis 30 ans, Lausanne mise sur le sport

L’attractivité de Lausanne se joue en grande partie sur le sport. Ville olympique depuis 30 ans, la capitale du canton de Vaud poursuit son développement autour du sport et souhaite attirer de nouvelles instances internationales et de nouveaux événements.

Si Lausanne accueille le siège du Comité Internationale Olympique (CIO) depuis 1915, elle n’a été nommée « Capitale Olympique » qu’il y a tout juste 30 ans. Cette qualification, votée le 23 juin 1994 par le congrès du CIO, fait d’elle la seule ville pouvant prétendre à ce statut alors qu’elle n’a pas accueilli de Jeux Olympiques et Paralympiques d’été ou d’hiver. À son seul crédit événementiel, l’accueil des Jeux Olympiques et de la Jeunesse en 2020. Ces derniers se sont terminés sur un excédent budgétaire, un impact carbone très bas et un formidable succès populaire, en particulier chez les scolaires. Mais surtout, l’héritage de cet événement qui célèbre la jeunesse, l’activité physique, la durabilité et l’innovation, et de ce double positionnement olympisme et sport international, sont depuis gérés par la Fondation Lausanne Capitale Olympique.

 Lausanne
 

Un positionnement sport inédit

Le CIO a, quant à lui, décliné sa présence historique à Lausanne avec l’ouverture, puis la rénovation expérientielle il y a 10 ans, du Musée Olympique, qui connaît un nombre croissant de visiteurs et est quasiment complet en termes d’événementiel. Comme le dit Vincent Saint-Dizier, responsable des services événementiels et de l’hospitalité du lieu, dans un article que nous lui avons consacré, « quand s’ouvre une année olympique, l’intérêt pour le musée augmente ».

 Privatisation espaces au Musée Olympique pour soirée de gala

L’installation pérenne du CIO a également et naturellement provoqué la venue de nombreuses instances sportives internationales. Une quarantaine y ont établi leur siège : des fédérations sportives, mais aussi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ou encore le Conseil international de l’arbitrage en matière de sport (CIAS). Le positionnement « sport » de Lausanne est désormais une évidence.

 

Des organisateurs en quête des valeurs universelles du sport

La présence de ces organisations apporterait, d’après une étude de la ville Lausanne, des retombées économiques de plus de 200 millions de francs suisses (202 M€). Mais l’impact est aussi au niveau du sens et des valeurs, ce que recherchent, par-dessus tout, les organisateurs de séminaires et d’événements. À Lausanne, plus que nulle part ailleurs, les valeurs d’excellence, de don de soi, d’équipe, de fair-play, de santé… et bien d’autres encore sont légitimes. Elles peuvent être illustrées tant par l’intervention de speakers du monde sportif que par la visite de lieux emblématiques du sport — en premier lieu le Musée Olympique, dont l’expérience est considérée comme incroyable, ou encore le Chemin du Sport, un parcours de 22 stations symboles des grandes dates des JO.

 

Beaucoup de destinations cherchent à concurrencer Lausanne sur le terrain du sport

La Fondation Lausanne Capitale Olympique a justement pour objectif de renforcer la collaboration et les synergies entre ces organisations et les instances publiques (ville, canton…). Elle offre un guichet unique pour simplifier les relations avec les acteurs du sport et avec les organisateurs d’événements sportifs (pour les séminaires et les événements corporate, le Suisse Convention Bureau reste le bon interlocuteur !). Dans ce cadre, la fondation cherche à considérer cet écosystème et à attirer les fédérations et les organisations. Mais le contexte devient de plus en plus difficile : d’autres pays, en particulier en Asie ou dans le Golfe, cherche à capter les acteurs du sport. C’est ainsi que World Aquatics, la fédération internationale de natation, a quitté Lausanne pour rejoindre Budapest, tout de suite remplacée par la Fédération international du sport scolaire (ISF) qui vient de s’y installer.

 

La politique de promotion de la destination et d’accueil d’événements sportifs porte ses fruits. La Coupe du Monde FIBA de basket-ball des moins de 19 ans se tiendra à Lausanne en 2025, ainsi que les championnats d’Europe de patinage artistique en 2027. Lausanne participe également au dossier de la Suisse pour l’accueil des Jeux d’hiver en 2038… Mais ça, c’est encore une autre histoire !


Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse.

• Télécharger notre livre blanc sur les chefs de projets dans l'événementiel
• Télécharger notre livre blanc sur les séminaires de direction
• Consulter la série de nos webinaires

Qui sommes nous ?
Le Suisse Convention Bureau vous conseille gratuitement dans l'élaboration de vos projets de congrès, séminaires & incentives en Suisse
Recevez un résumé mensuel de nos articles
Meilleurs articles du mois
10
10 suggestions de trains panoramiques ou téléphériques en Suisse pour organisateurs de séminairesUn bon réseau de transport public est déjà un gage en termes de RSE et...Lire la suite
5
5 domaines viticoles en Lavaux à privatiser pour vos événementsLes domaines viticoles sont des lieux chargés d’histoire, souvent prêts à accueillir des groupes pour...Lire la suite
Les
Les 8 rooftop bars en Suisse à connaîtreVous voulez montrer à vos participants un panorama sur la ville sans monter sur la...Lire la suite